Animation historique - Vente des bancs

Date: 
Dimanche, 12 août 2018, 13 h 30

La construction d’une église coûtait très cher; il fallait, pour réduire la dette, recourir à diverses méthodes de levée de fonds.  Par exemple, lors de la construction, les bancs étaient offerts aux paroissiens selon leur contribution.  Les premières places, près du chœur, étaient dévolues aux dons les plus généreux; et les suivants, en ordre décroissant selon le même principe, jusqu’aux bancs du bas bout de la nef, laissés pour une obole aux moins fortunés.  Si plus tard un banc devenait libre en raison d’un décès ou déménagement par exemple, il était mis aux enchères un dimanche après la grand-messe.  Le rang occupé dans l’église tenait pour beaucoup dans la hiérarchie sociale.  Aussi, les enchères des bancs donnaient-elles parfois naissance à des querelles entre familles qui pouvaient passer le cap des générations.